L’histoire de 2 parents

qui ont décidé de me contacter

J’aide mes abonnés
à améliorer leurs habitudes quotidiennes
afin qu’ils atteignent leurs objectifs
en faisant mieux sans faire plus.
– Matthieu Lesueur –
« Mon fils prend des cours depuis l’année dernière.
Au début, ça se passait bien.
Ses notes ont augmenté.
Mais je trouve que c’est insuffisant.
Il ne travaille pas assez.
Il pourrait avoir de meilleures notes mais.. »

 

Quand j’ai rencontré cette famille, le bilan était clair et rapide :

 

Leur fils n’aime pas l’École.

 

Il n’est pas motivé donc pas autonome.
Il ne travaille pas seul donc, peu importe la compétence du prof particulier, ses notes n’augmentent pas.

 

Quand je donnais encore des cours de Maths, j’avais déjà l’objectif qui me guide encore aujourd’hui :

 

Je veux que mes élèves progressent sans moi.

 

Ainsi, j’ai dû apprendre à créer une organisation de travail qui permette à mes élèves de progresser en totale autonomie.
Faut-il encore qu’ils veuillent bien l’appliquer..

 

« Je n’ai jamais aimé l’École ! »

 

Je le dis souvent à mes élèves, pour deux raisons.

 

Raison 1 : il est important de dissocier l’apprentissage de l’École.
L’école est juste un lieu, comme un autre, où on apprend.
J’aime apprendre et je peux le faire avec mon smartphone.

 

Raison 2 : On ne peut forcer un enfant à aimer l’École.
J’indique aux enfants qu’ils peuvent ne pas aimer l’École et je les aide à rendre ce passage obligatoire moins douloureux voire plus fun.

 

« Le secret est dans les habitudes ! »

Les enfants comprennent ce qu’on dit.
(même quand on leur fait la morale)
Malheureusement, quand il s’agit d’appliquer de manière continue et durable, c’est plus compliqué.

 

Pensez à tous ces adultes qui prennent de bonnes résolutions chaque année sans réussir à les respecter..
Changer ses habitudes, c’est dur !

 

Ainsi, je propose à toute la famille de changer ses habitudes.
C’est plus facile pour l’enfant si tout le monde s’y met.
C’est surtout plus facile pour un enfant d’imiter ses parents.

 

Pour cela, nous devons déjà faire un bilan sur les habitudes actuelles.
Je ne suis pas là pour juger !
Je pose des questions et je laisse juger.
«Cette façon de faire m’aide-t-elle réellement ?»

 

Par exemple, le smartphone est un faux problème.

De l’exemple qu’on montre à notre communication

 
Mes élèves passent moins de temps sur leur téléphone car je n’en fais pas un problème.
Au contraire !
Je les encourage à utiliser le téléphone… pour travailler.
Mais ça c’est un autre sujet !
 
Je pose beaucoup de questions et donne peu de réponses.
J’amène mes élèves à se poser de meilleures questions.
Petit à petit, ils se remettent en question.
Petit à petit, ils revoient leurs priorités.

Quand ils disent vouloir vraiment changer, je sais qu’ils sont prêts alors je leur propose des solutions.

J’ai eu la même méthode avec ces parents.

 

Il est facile d’oublier qu’un enfant ne sait pas grand chose.
Un enfant de 10 ans connait le monde depuis seulement 10 ans.
 
Alors, pendant 90 minutes environ,
j’ai essentiellement posé des questions à ces parents afin qu’ils comprennent le point de vue de leur enfant et les vrais problèmes qu’ils rencontrent à la maison.

 

Pourquoi il ne semble pas comprendre..
Pourquoi il s’engage à faire sans vraiment le faire..
Pourquoi ce qui nous paraît simple lui semble compliqué..
 
Nous avons ensuite dressé la liste des habitudes à mettre en place.
 
Afin d’être sûr qu’ils n’aient plus besoin de moi,
je leur ai conseillé de prendre une de mes formations en ligne.

 

Depuis, ils se contentent de me suivre sur les réseaux sociaux et de me partager leur évolution.

 

Ce n’est pas l’enfant qui a changé, c’est toute la famille.

 
Les parents peuvent enfin faire confiance, ils savent que leur fils fait ses devoirs car ils le voient travailler.

 

Leur fils..
– organise sa semaine,
– anticipe ses devoirs,
– prépare son sac et
– sait quoi faire pour préparer efficacement les évaluations.
 
C’est en voyant mes élèves suivent des habitudes qui ne les aident pas que j’ai décidé de passer de prof à coach.

 

Aujourd’hui, j’aide les parents comme vous
à mieux accompagner leur enfant à la maison en améliorant les habitudes quotidiennes.


Voulez-vous mieux accompagner votre enfant ?

Deux témoignages  :

Mon travail

« Vous dites

ce que je lui répète

tous les jours »

 

Tous les conseils que je donne,
mes clients les connaissaient déjà.
Pourtant, leur enfant ne les appliquait pas.

 

Il y a une différence entre le parent qui dit :
« Tu dois faire du sport ! »
Et le coach sportif qui écoute
puis propose un programme adapté.

 

Je suis ce coach et j’aide les parents
à le devenir à leur tour à la maison.

 

Veux-tu que je te montre comment ?
Si tu veux uniquement des infos gratuites,
ne clique pas et abonne-toi sur Instagram

Autres Articles