– GTMate –

Oui !

Les mauvais parents existent !

Matthieu Lesueur

Bienvenue,

Si tu veux que ton enfant ait de meilleurs résultats à l’école … peu importe le professeur en face, voici l’histoire la plus importante que tu dois lire aujourd’hui.

Voici l’histoire de Maxime :

Quand j’ai rencontré Maxime, il était en sixième.

Stéphanie, sa mère, m’a contacté car elle ne comprenait pas ce qui arrivait à son fils.

 

Lui qui avait l’habitude de ramener de bonnes notes, ramenait aujourd’hui des 08 et des 12 sur 20.

En plus, il n’est toujours pas autonome. Stéphanie doit vérifier s’il a de devoirs à faire et s’asseoir près de lui pour qu’il reste concentré.

 

Malheureusement, Stéphanie a un travail très prenant. Le soir, elle est exténuée alors elle perd vite patience.

Stéphanie se demande pourquoi tout ça arrive.

 

“Pourquoi Maxime ne travaille pas (seul) ? Que puis-je faire ? Suis-je une bonne mère ?”

 

Les mauvais parents existent et

ce n’est pas grave !

 

Ne confondons pas le monde et la société !

Dans l’absolu, la seule chose dont un enfant a besoin c’est de l’amour. Et, Stéphanie aime son fils.

Stéphanie est donc une bonne mère.

 

Sauf que..

On a choisi de vivre dans une société où il faut avoir des diplômes, un métier, de l’argent, etc.

Stéphanie doit apprendre à Maxime à grandir dans cette société.

 

Je vais peut-être te brusquer..

Tous les enfants PEUVENT avoir 20/20 à l’école, surtout aujourd’hui.

Si tu prétends le contraire, rappelle-toi toutes les fois où tu t’es plaint(e) de le baisse de niveau à l’école.

 

Certains osent dire que le brevet, voire le bac, est donné.

On a donc un programme scolaire qui paraît plus facile. Pourtant nos enfants sont toujours moyens ?

 

Les enfants sont-ils plus bêtes qu’avant ?

Je ne pense pas..

 

En écoutant Stéphanie et surtout Maxime, j’ai compris certaines choses.

L’une d’entre elles est que Maxime est déjà autonome, sauf qu’il ne l’est pas à l’école.

 

Mets un enfant devant un jeu vidéo ou une télé qu’il ne connait pas, tu verras s’il n’est pas autonome..

 

Le problème n’est pas l’autonomie,

le problème c’est l’école

(du moins notre perception de l’école)

 

Stéphanie, comme tous les parents que je rencontre, veut des résultats à l’école.

Elle veut que Maxime travaille à l’école.

 

Pourtant..

Le problème n’est pas les résultats scolaires de Maxime.

Le problème vient des habitudes de Maxime.

 

C’est peut-être injuste de le dire, c’est à Stéphanie d’enseigner à Maxime les bonnes habitudes pour qu’il s’épanouisse et réussisse dans la société.

Elle est la seule personne qui a une réelle influence durable sur Maxime.

 

Tu es libre de penser que c’est le rôle des professeurs qui se plaignent chaque année des classes surchargées et du manque de personnel comme de moyens.

 

Maxime n’a pas été (ou ne s’est pas) habitué à travailler seul et efficacement.

Il ne prend pas de plaisir à apprendre.

Il va à l’école car Stéphanie l’y oblige ET ses amis y sont.

 

J’ai réalisé une seule séance

avec Stéphanie et Maxime

 

J’ai proposé quelques habitudes à instaurer à la maison que j’ai également envoyées par email.

 

J’ai recontacté Stéphanie, 90 jours après la séance, et j’étais ravi de savoir qu’elle n’avait plus besoin de moi.

Sa relation avec Maxime s’était grandement améliorée.

 

Il n’est pas encore le premier de sa classe, il est par contre plus autonome. Il communique davantage avec sa mère et ils passent plus de temps ensemble.

 

Avec le temps,

j’ai isolé des problèmes récurrents que je présente ici :

Aujourd’hui,

j’aide les parents d’enfants entre 06 et 16 ans

à mieux les accompagner à la maison pour qu’ils réussissent à l’école

Veux-tu que je t’aide ?

Je publie également tous les jours un podcast

sur l’éducation, la méthodologie, le parcours professionnel, etc.

(un podcast est un audio à écouter comme de la musique ou une station de radio)

 

Abonne-toi depuis une plateforme :

Suis-moi sur les Réseaux Sociaux