As-tu peur

que ton enfant échoue ?

La plupart des gens vivent le travail comme une corvée (notamment les enfants) alors je leur propose des habitudes simples et personnalisées qui les aident à être plus productifs, plus efficaces et plus épanouis.

La peur est normale,

même vitale

Notre instinct de survie nous pousse à anticiper les dangers. Si on ajoute notre empathie et notre sens de la famille, il devient clair qu’avoir peur que son enfant échoue est tout à fait normal.
La question est : Que faire ?
 
Avant de donner la réponse, j’aimerais commencer avec une autre question : Que fais-tu pour le moment ?
Soyons honnêtes !
On dépend de l’École qui est bien pratique. Les professeurs occupent les enfants pendant qu’on est au boulot. Et puisqu’on manque de patience, on préfère déléguer l’instruction de notre enfant.
Pourtant, on se plaint de l’École. On se plaint des professeurs qui notent sévèrement ou manquent carrément de professionnalisme. Ces écoles avec des salles mal entretenues et une organisation pleine de failles.
 
Tout le monde est victime et personne ne veut prendre la responsabilité.
Mon objectif avec TOUS les parents que je rencontre est clair :

 

Reprends la responsabilité de l’éducation et de l’instruction de ton enfant

Pour qu’un élève progresse et réussisse, je considère qu’il y a 3 objectifs à atteindre. Trois phrases que l’enfant devrait prononcer sincèrement :
– Travailler c’est simple
– Travailler c’est amusant
– Progresser c’est plaisant
Peu importe la discipline, peu importe le chapitre, un enfant qui pense ces trois affirmations finira par réussir. Le reste est une question de temps et c’est là qu’interviennent méthodologie, organisation, autonomie.
Une fois que j’ai intéressé un enfant au travail scolaire, j’ai juste à lui prouver à quel point ça peut être simple pour lui de travailler seul, à la maison.
 

Le soutien scolaire, c’est pour les forts

C’est la partie où je me prépare à recevoir des insultes, surtout de la part de professeurs de cours particuliers..
Un enfant qui est “nul” n’a pas besoin de cours supplémentaires. Le professeur qui réussira à augmenter son niveau ne fera pas un travail de prof, il sera un coach.
Au début, les parents m’appellent pour des cours de Maths puis ils m’avouent :
– Mon enfant n’est pas motivé,
– Mon enfant n’est pas autonome,
– Mon enfant n’aime pas l’école et ne s’y intéresse pas,
– Mon enfant stresse en évaluation,
– Mon enfant a changé d’école et a du mal à s’intégrer,
– Mon enfant a du mal avec le professeur.
-…
En quoi des cours supplémentaires vont résoudre ces problèmes ?
On se retrouve donc avec un service inadapté, à bas prix, en espérant qu’un fameux déclic survienne.
 
Le soutien scolaire est pour les “bons” élèves qui veulent aller plus loin. Ceux qui s’ennuient en cours ou ont du mal avec le prof et veulent être sûrs d’avoir une mention au brevet ou au bac..
 

Internet, Google, Youtube,

la nouvelle École

Je mets quiconque au défi de NE PAS trouver un site proposant GRATUITEMENT des cours voire des exercices sur un chapitre d’une matière du CP à la Terminale.
Aujourd’hui, je ne rends pas les enfants meilleurs à l’école. Je leur apprends comment ils peuvent facilement devenir meilleurs à la maison puis à l’école.
 
Prenons l’exemple d’un enfant qui aime les animaux.
Va-t-il arrêter d’aimer les animaux en Juillet ? Va-t-il arrêter de regarder des documentaires ? de lire des articles sur eux ? de faire des recherches ?
La réponse est évidemment non.
Alors pourquoi les enfants ne travaillent pas en Juillet ?
On les conditionne à :
– distinguer culture générale et savoir scolaire,
– voir le travail comme une corvée et que les vacances sont une pause,
– ne pas chercher par eux-mêmes
Tu en doutes ? Parlons d’orientation professionnelle.

 

Pourquoi beaucoup ratent

leur orientation pro

Quand l’enfant aimant les animaux dit vouloir devenir vétérinaire, que lui répond-on ?
“Travaille bien à l’école pour faire médecine”
On passe à côté du plus important. Cet enfant montre un intérêt et, comme tout intérêt, il peut disparaître du jour en lendemain pour un tas de raisons.
Que l’enfant souhaite devenir vétérinaire ou footballeur, la bonne réponse est :
“Que sais-tu de..? Faisons des recherches.”
Au pire, l’enfant comprendra de lui-même que c’est juste un loisir.
Au mieux, il se trouvera une profonde passion et apprendra à chercher par lui-même.
 

Qui n’a plus peur pour son enfant ?

Dans cette page se trouvent des informations qu’un bon nombre de parents vont sous-estimer voire ignorer. C’est plus facile d’avoir peur et d’exiger de son enfant qu’il travaille.
L’École ne va pas s’améliorer demain matin, peu importe à quel point les professeurs sont passionnés et engagés (au point de faire des grèves et d’essuyer des insultes).
L’actualité fait peur. Il y a par contre des parents qui ne vivent plus dans l’angoisse.
Peu importe le contexte, ceux qui s’en sortent ont le même profil. Et, ce profil n’est qu’un ensemble d’habitudes mises en place très tôt dans l’éducation.
 
À tous les parents que je rencontre, j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle est qu’on peut développer ses habitudes. La mauvaise nouvelle est que c’est à eux de le faire.
Qui passe le plus de temps avec ton enfant ? Toi ? Alors pourquoi attends-tu la solution de quelqu’un d’autre ?
 

Évidemment, l’école c’est maintenant alors je..

propose aux parents de les former aux méthodes de travail afin qu’ils accompagnement mieux leurs enfants à la maison.
Guides PDF, formation vidéo, coaching à distance.
Je propose mes services aux parents engagés à surpasser la peur de voir leur enfant échouer et prêts à agir.

Aujourd’hui, j’aide les parents

à mieux accompagner leur enfant à la maison
pour qu’il réussisse à l’école.

Veux-tu que je t’aide ?

Découvre mon coaching

Mon livre disponible ici